Archives mensuelles : septembre 2013

Salafisme et djihadistes

Entre les exactions des rebelles syriens à Maaloula, l’attaque au Kenya du centre commercial WestGate ou le double attentat suicide dans une église de Peshawar au Pakistan, la semaine passée a tristement martelé l’horreur du terrorisme islamique d’inspiration majoritairement salafiste. Si l’essentiel des djihadistes se réclame du salafisme, la majorité des salafistes ne cautionne pas ces actions, en sont-ils pour autant moins dangereux?

L’objectif de ce billet est d’éclairer un peu les non initiés sur la nébuleuse salafiste, de mettre en exergue le trouble jeu des pays occidentaux avec les sponsors de ces activistes et terroristes (quand ils ne sont pas eux-mêmes en sous main les dispendieux donateurs) et enfin de tirer une conclusion personnelle (il va y avoir de la chasse aux trolls sur le fil des commentaires).

Continuer la lecture

Les statistiques de la délinquance

Le marronnier médiatique des statistiques de la délinquance est increvable. Cette semaine, publication de chiffres par le journal Le Figaro et contestation de ceux-ci par le ministre de l’intérieur puis confirmation par Le Figaro.

Du coup je vous propose une petite présentation des statistiques de la délinquance, de la récolte des chiffres à leur publication et un état des lieux des critiques qu’elles soulèvent. J’y ajouterai quelques considérations personnelles (qui n’engagent bien sûr que moi).

Continuer la lecture

Une rentrée gouvernementale entre anomie et scotomisation

L’actualité de ces dernières semaines était si riche que j’aurais pu rédiger une dizaine de billets sur la rentrée politique dans ces différentes composantes gouvernementales pour arriver finalement à une même conclusion que je pose en titre de ce billet.

Précisons tout de suite la définition du mot « scotomisation« : « La scotomisation (du grec scotos : sombre, obscur) désigne en psychologie un mécanisme de défense par lequel le sujet névrosé nie l’existence  de faits qui ont été vécus mais qui lui sont intolérables.
Il s’agit d’un processus de dénégation qui permet de « ne pas voir » des contenus, images, souvenirs trop angoissants. Il y a constitution d’un véritable scotome psychique sélectif, rétrécissant le champ de conscience réalisant une amnésie bien circonscrite dans le temps. » (Wikipédia)

Continuer la lecture

Police 2025

Je rentre de vacances et je découvre avec un temps de retard la perle de prospective du ministère de l’intérieur. 4 pages de novlangue sans aucune proposition concrète, de la pure com sans fond: « la police 3.0 bla bla bla bla » Bon j’ai envie d’aider un peu alors je vais mettre la main à la pâte, peut-être que dans mon audience de 300 visiteurs (uniques) par mois il y a quelqu’un qui connaît quelqu’un, qui connaît … connaît quelqu’un place Beauvau.

Si on veut parler sérieusement de prospective il faut, avant de regarder le futur, se souvenir de ce que nous avons été capable et incapable de faire sur la même période dans le passé, donc depuis 2000/2001.  Ensuite, seulement, nous pouvons commencer à réfléchir de façon posée sur les enjeux d’avenir dont la partie marginale est technologique.

Continuer la lecture