Archives mensuelles : août 2017

Eid Mubarak!

La fête de l’Aïd El Kebir commence le lendemain du jour de Harafat, 2e jour jour du pèlerinage (Hajj) de la Mecque qui est le cinquième pilier de l’Islam.

Demain l’ensemble de la communauté musulmane fêtera l’Aïd qui consacre 3 jours de partages avec les pauvres, les voisins, la famille.

Si un voisin musulman vient sonner à votre porte et vous apporte un peu de mouton et quelques pâtisseries, ne lui claquez pas la porte au nez, souhaitez lui une bonne fête : « Eid Mubarak »

Souhaiter une bonne fête de l’Aïd aux musulmans est un enjeu de civilisation qui n’enlève rien à la corruption de l’Islam. C’est l’asymétrie de la relation qui finit par la transformer. Quand beaucoup de musulmans ont l’interdiction de s’associer aux fêtes des non musulmans soyons la lumière qui éclaire les ténèbres.

Le combat contre l’idéologie n’est pas un combat contre les personnes, choisir la relation et la discussion est le seul moyen de construire un avenir de paix.

Pour débattre il faut des repères, en voici quelques un sur le sacrifice d’Abraham et sur la Mecque.

Continuer la lecture

Voile, discrimination et laïcité… Lallab suite et fin

Je ne pensais pas continuer à écrire sur l’affaire Lallab mais j’ai reçu en commentaire du précédent article une affirmation du journaliste Laurent Grzybowski du journal chrétien La Vie (groupe Le Monde) à laquelle je souhaite répondre.

Voici son affirmation :

« Je vois cependant un point faible dans votre argumentation: vous affirmez que Lallab combat la laïcité. Cette affirmation relève me semble-t-il d’un postulat pour ne pas dire d’une posture. »

Avant de clore le sujet Lallab je voulais répondre à Laurent Grzybowski en précisant ma pensée.

Continuer la lecture

L’affaire « Lallab », l’hystérie sans débat

Depuis plusieurs jours ma « Tweet Liste » (TL) sur twitter s’enflamme autour de l’affaire Lallab et du service civique. Pour ceux qui ne le savent pas, Lallab est une association « féministe » dont le but est de faire entendre les voix des femmes musulmanes qui sont au cœur d’oppressions racistes et sexistes. L’association se présente comme areligieuse, aconfessionnelle et apartisane son rêve est de faire en sorte que les femmes ne soient plus jugées, discriminées ou violentées en raison de leur genre, de leur origine, de leur religion, de leur physique, ou encore de leur orientation sexuelle (extrait communiqué facebook). Jusqu’ici ça à l’air sympa !

Lallab a donc publié sur le site du service civique une annonce pour le recrutement de 3 filles « Badass » volontaires en service civique afin de développer l’action et les propositions de l’association.

Malheureusement, l’agence nationale du service civique a retiré cette annonce. L’association Lallab dans un communiqué dénonce une campagne de désinformation et de cyber-harcèlement.

Depuis ma TL sur twitter se déchire entre les pros et les anti Lallab. Il faut dire que ma TL c’est quand même l’apologie de la diversité de la droite dure (hors FN) à la gauche libérale (je n’ai pas le courage d’aller plus à gauche), des cathos durs aux cathos mous en passant par les charismatiques, des chrétiens d’autres confessions (je vous aime), des musulmans, des ex-musulmans (je vous soutiens), des salafistes (je vous lis), des frères musulmans (je vous lis aussi), des flics (cœur), des gendarmes (petit cœur), des policiers municipaux, la police ferroviaire, des agents de la pénitentiaire, des avocats, des magistrats, etc. Il y aussi des gens normaux je vous rassure !

Vous imaginez le truc quand un sujet clivant tombe sur le réseaux, c’est pire qu’un repas de famille.

Là avec l’affaire Lallab c’était un feu d’artifice d’hystérie sans débat, et c’est le sujet de ce billet !

Continuer la lecture