Le Poulet

Vient le jour ou après des années à lire des blog on a envie de se lancer soi-même sans vraiment savoir où l’on va et combien de temps on tiendra. C’est là, je plonge.

J’ai la quarantaine, quinze ans de police dont la moitié à Paris, en administration centrale et en cabinet ministériel, le reste en province dans un commissariat de sécurité publique. Entre les deux une année sabbatique passée en famille dans une abbaye, dans une communauté religieuse catholique… un parcours atypique dans cette institution.

C’est un regard que je partage, pas une vérité cette dernière n’étant par pour moi une réalité à détenir mais une personne dont je voudrais qu’elle me détienne, chaque jour un peu plus.

En ouvrant ce blog j’espère trouver l’audace et la fidélité nécessaire pour tenir et je vous remercie par avance de votre lecture et de vos commentaires.

Si pour une raison mystérieuse ou impérieuse vous voulez me contacter:

contact [at] blogdepoulet.com

ou me suivre sur twitter

4 réflexions au sujet de « Le Poulet »

  1. flic_pas_facho

    Salut collègue,
    je suis, moi-aussi, un flic catholique avec 20 ans de carrière, descendant d’une flopée de croisés et autres badernes galonnées, alors je ne vais pas te prendre en traître : je te le dis tout net, je rédige un rapport sur ton blog.
    On ne peut pas laisser un fanatique religieux reprendre les délires anti-musulmans de la fachosphère, tout en se réclamant de l’institution.
    Notre rôle est d’être au service de toute la population, en toute neutralité, ce qui est le véritable sens de la laïcité. Ce n’est pas de désigner une partie de la population, française, ne t’en déplaise, comme l’ennemi contre lequel nous devrions protéger les français judéo-chrétiens, seuls détenteurs de la vérité religieuse et de la légitimité nationale.
    Au delà des évidents remugles de vomissures zemmourienne et d’éructations lepennistes, tes démonstrations de l’erreur dogmatique et de la dangerosité sociale des musulmans naviguent entre la bêtise de la Conférence de Valladolid et le ridicule du ‘Comment peut-on être persan ?’.
    Je ne vais pas essayer de te convaincre que, si, les musulmans ont une âme et ne suivent pas tous bêtement les préceptes saints comme un moine chartreux, et que, si, on peut être français et musulman, avec le même niveau d’incohérence qu’il y a à être français et catholique.
    Par contre, non seulement tu déshonores la Police, ce qui ne m’émeut que modérément, mais bien au chaud à Beauvau ou ailleurs, tu mets en danger tous les collègues de terrain, assimilés en bloc aux fachos dans ton genre, et là, je ne vais pas te laisser faire.
    Tu devrais fermer bien vite boutique et retourner méditer dans ton abbaye sur les errements et les crimes de ta propre religion au cours des siècles. Peut-être, en y découvrant le véritable sens de la Charité chrétienne et du Pardon, trouveras-tu les clefs d’un catholicisme modéré, visiblement encore à inventer, lui-aussi.

    Répondre
    1. Poulet Bio Auteur de l’article

      Merci de votre commentaire, je le garde en bonus comme le meilleur commentaire jamais publié sur mon blog!
      Vous vous dites flic et et catholique en début de commentaire et vous m’invitez à méditer les crimes de ma religion… Étrange vision de la laïcité que vous me reprochez et dont vous usez dans ce commentaire au point que je me demande légitimement si vous êtes flic et si vous êtes catholique?
      Peut-être ais-je franchi la ligne rouge en critiquant les sources théologiques d’une religion, ce n’est pas à moi de le dire mais à la justice… Finalement est-ce que la question ne serait pas: « La laïcité autorise-t-elle la critique de l’idéologie religieuse? Je ne vous blâme pas de critiquer votre propre religion (si vous êtes vraiment catholique) ne me blâmez pas de critiquer l’Islam en m’appuyant sur ses propres textes et dogmes!
      Bien à vous

      Répondre
  2. Gaboriau

    Bonjour, j’ai 17ans. Je suis en Terminal ES et je pense intégrer la FAC de Droit la rentrée prochaine (2017). Je vous avoue que votre « ex »-métier, me fascine, me transcende ! Je pense, j’en ai l’intime convictions, je vais rentrer dans la police. J’ai participé à des manifs, vu la violence, vu la malhonnêteté de certains flics, vus des émissions bidons sur la police (M6 / NRJ12), j’ai vu la violence d’état, je vous ai vu défendre l’état, les patrons, les banquiers, les GROS trafiquants ! J’ai deviné les suicides, la politique du chiffre, la pression, les insultes, les crachats, la mauvaise ambiance, la détérioration du métier, des conditions de travail, de vie !
    Pourtant, le prestige de l’uniforme, l’arme, le fait de représenter la tranquillité public, de faire chier les cons qu’aiment pas les flics, aider la « veuve et l’orphelin » vivre la misère, réprimer la délinquance (les voir recommencer en toute impunité) tout ça me fait peur, je veux avoir une vie agréable, je veux pas me suicider et perdre tous les miens pour ne pas être respecté par les autres.
    (Petite aparté désolé je n’ai pas de plumes, j’écris en listant ou je formule mal)
    Bref, j’adore déjà ! J’ai fait de nombreuses démarches (forum de l’étudiant, orientation, discussion avec un flic fort sympathique et visiblement honnête). Mais je vous avoue être dans le flou, je veux être fonctionnaire (servir mon « pays ») mais la Police… ça fait flipper.
    Alors je me suis dis : Pourquoi pas officier (salaire assez bon direct, moins les mains dans la merde, un peu de management) ! Je me suis renseigné et on m’a dit que c’était bien mais on voyait peu le terrain et qu’on faisait pleins de paperasse (MÊME PAS PEUR. Gardien de la paix, c’est plus physique, plus sur le terrain mais c’est 1400 euros, on est simple exécutant bête et méchant on vit la répression des deux cotés au quotidien.

    Pouvez vous m’éclairer s’il vous plait ? Un petit oui ou non, un simple conseil

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *