Archives par étiquette : terrorisme

Le problème c’est l’Islam modéré

Le choix d’un tel titre peut paraître provoquant pourtant ce n’est pas son but, je suis persuadé de sa justesse mais cela n’engage que moi.

Les difficultés que nous rencontrons aujourd’hui, face à l’Islam, tiennent pour l’essentiel à l’incapacité des politiques, des journalistes et des commentateurs à tenir un discours lucide et cohérent. Certes, la très grande majorité des musulmans de France (et d’ailleurs) s’oppose au terrorisme et cette communauté pacifique se trouve elle-même visée par les terroristes et soupçonnée de complicité si elle ne professe pas publiquement et énergiquement sont opposition au terrorisme.

J’en profite pour affirmer que ceux qui exigent des musulmans l’affichage public de leur opposition au terrorisme sont des imbéciles.

Du coup, ceux qui ne tombent pas dans cette nullité se retrouvent dans l’obligation de couper en deux l’Islam entre Islam orthodoxe (fondamentalisme islamique) et Islam modéré et c’est tout aussi bête. Autant il est simple de savoir ce qu’est l’Islam orthodoxe car la théologie islamique est connue et vieille de 1400 ans autant personne ne sait ce qu’est l’Islam modéré. Il n’y a pas d’exégèse du Coran et des Hadiths qui soit propre à un courant de l’Islam qui serait dit modéré. L’ensemble des musulmans sunnites partage, quelle que soit l’école juridique, la même tradition et le même corpus doctrinal ils divergent juste sur des interprétations spécifiques de ces textes.

Continuer la lecture

L’inadaptation de la lutte anti-terroriste

Avant c’était presque simple, on luttait contre des organisations terroristes, c’était l’affaire d’offices centraux et de parquets spécialisés… mais ça c’était avant. Une organisation c’est une pyramide avec des décideurs, des messagers, des intermédiaires, des fournisseurs de moyens, des passeurs, etc… Quelle que soit le niveau de l’organisation c’est un ensemble cohérent sur le plan social et technique. Le travail de la lutte anti-terroriste consistait jusqu’à présent à identifier des membres de ces organisations, à les suivre, à les écouter pour identifier les exécutant et les cibles et, dans la mesure du possible, contrarier leur projet avant sa mise à exécution.

Aujourd’hui le terrorisme islamique c’est un ou deux gars, qui naviguent sous les radars de l’anti-terrorisme, et qui partent un beau matin mourir en moudjahid en s’attaquant à l’arme automatique contre une poignée de cibles au caractère symbolique. Si les enquêtes montrent, a posteriori, un niveau élevé de préparation (achat des armes, choix des cibles, reconnaissance des lieux, etc), on est plus dans une action de type « braquage » que dans une action de grande envergure comme les attentas du 11 septembre 2001. Cette évolution méthodologique, qui ne différencie pas Anders Behring Breivik, Mohamed Merah, ou les frères Kouachi témoigne de l’inadaptation actuelle du dispositif de lutte anti-terroriste français et européen.

Continuer la lecture

Si j’étais musulman…

Si j’étais musulman, pas un orthodoxe salafiste ou un frère musulman, non, juste un gars élevé  dans une tradition et une spiritualité qui ouvre à la transcendance et éduque à la paix, bref si j’étais ce musulman j’aurais les boules, grave les boules même comme disent les jeunes.

Continuer la lecture

Salafisme et djihadistes

Entre les exactions des rebelles syriens à Maaloula, l’attaque au Kenya du centre commercial WestGate ou le double attentat suicide dans une église de Peshawar au Pakistan, la semaine passée a tristement martelé l’horreur du terrorisme islamique d’inspiration majoritairement salafiste. Si l’essentiel des djihadistes se réclame du salafisme, la majorité des salafistes ne cautionne pas ces actions, en sont-ils pour autant moins dangereux?

L’objectif de ce billet est d’éclairer un peu les non initiés sur la nébuleuse salafiste, de mettre en exergue le trouble jeu des pays occidentaux avec les sponsors de ces activistes et terroristes (quand ils ne sont pas eux-mêmes en sous main les dispendieux donateurs) et enfin de tirer une conclusion personnelle (il va y avoir de la chasse aux trolls sur le fil des commentaires).

Continuer la lecture